Les dangers du tabagisme passif

Le tabagisme passif, un danger pour la famille.

Le tabagisme passif, un danger pour la famille.

Le tabagisme passif est l’action concrète de respirer involontairement de la fumée dégagée par un ou plusieurs fumeurs.

De nombreuses études ont montré les graves conséquences du tabagisme passif sur la santé du non-fumeur : 79 000 personnes succombent aux conséquences de ce fléau tous les ans en France.

En effet, la fumée contient près de 4000 substances chimiques dont environ une soixantaine cancérigène. Le contenu de cette fumée nocive pour le fumeur ne l’est pas moins pour son entourage qui la respire de manière passive.


Le non-fumeur inhale autant de produits nocifs que le fumeur et cela accroît les risques pathologiques selon l’intensité et la durée de l’exposition. L’exposition à la fumée est plus importante entre deux bouffées de cigarette, la combustion se fait à basse température et émettent alors des composés chimiques plus toxiques.

Les dangers du tabagisme passif pour l’adulte.

Ils sont nombreux, citons :

  •  Irritation immédiate des yeux, du nez et de la gorge pouvant aggraver certaines maladies respiratoires (asthme, bronchite, infections) ;
  • Risques cardiovasculaires : ils augmentent d’un quart en cas de tabagisme passif ;
  • Risques de cancers : sur une période prolongée, le risque du cancer du poumon augmente, celui du larynx, des sinus, mais aussi du pancréas et du col utérin est également lié au tabagisme passif ;
  • Risques de maladies des bronches : notamment chez l’adulte asthmatique très sensible à la fumée de tabac car son système respiratoire l’oblige à absorber plus d’air que la normale et par conséquent plus de fumée polluée et nocive.
    Les études ont aussi montré que ces mêmes personnes développent des bronchites chroniques et une hyperactivité bronchique.

Les dangers du tabagisme passif pour l’enfant et le bébé.

La vulnérabilité des enfants en fait des victimes évidentes du fait que leur système immunitaire ainsi que la maturation de leurs bronches et poumons n’est pas terminé : leurs défenses ne sont pas encore assez développées et parce qu’ils respirent plus vite que l’adulte, ils absorbent deux fois plus de fumée toxique pour leur organisme.

  • Risque de mort subite du nourrisson : lorsque la mère fume, ce risque peut être doublé chez l’enfant et le risque augmente en fonction du nombre de fumeurs au sein de foyer et de l’exposition du fœtus à cette fumée inhalée.
  • Risque de fausse couche, de naissance prématurée et retard de croissance intra-utérin (petit poids, petit gabarit de l’enfant, fragilité de celui-ci) ;
  • risque de maladies respiratoires comme chez l’adulte : la bronchite augmente de 72 % chez l’enfant si la mère fume et l’asthme croît exponentiellement lors d’un tabagisme passif. De plus, les cas d’otite augmentent de près de 48 % chez les enfants.
  • Risques de cancer : augmente les possibilités de développer un cancer lorsqu’il sera adulte.

Ces dangers du tabagisme passif ont entraîné, dans de nombreux pays, l’interdiction de fumer dans les lieux publics. « Le droit de fumer ne donne pas le droit d’enfumer les autres. »

Termes de recherche :

  • denoncer fumeur risque
  • fumeur passif danger
  • mémoire sur de tabagisme passif
  • tabagisme: danger consequences

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.