Les cigarettes électroniques, un danger ?

La cigarette électronique est-elle un danger ?

La cigarette électronique est-elle un danger ?

La cigarette électronique ou e-cigarette est conçue pour remplacer la cigarette traditionnelle et aider à cesser de fumer. Mais la controverse sur l’innocuité et l’efficacité de l’e-cigarette reste d’actualité. Qu’en est-il exactement ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce produit ?

Comment est faite une cigarette électronique ?

« La cigarette électronique ou l’e-cigarette désigne un produit électrique destiné à simuler l’acte de fumer du tabac. Elle produit une vapeur ou « fumée artificielle » ressemblant visuellement à la fumée produite par la combustion du tabac. Cette vapeur peut être aromatisée (arôme de tabac blond, brun, de fruits, etc.) et contenir ou non de la nicotine. À la différence de la fumée produite par la combustion du tabac, cette vapeur n’a pas l’odeur du tabac et est censée contenir moins de substances cancérigènes. Elle ne contient pas de goudrons. » Source Wikipédia

 

Schéma d'une cigarette électronique

Schéma d’une cigarette
électronique

En aspirant sur l’embout les vapoteurs – nom donné aux utilisateurs de la cigarette électronique –  attisent l’atomiseur. Celui-ci chauffe la nicotine liquide et la transforme en vapeur, laquelle est ensuite inhalée. Lors de l’exhalation, cette vapeur imite la fumée de la cigarette.

Historique de la cigarette électronique.

La cigarette électronique a été inventé par un pharmacien chinois Mr Lik Hon. Il a déposé le brevet de son invention  le 8 mars 2004.La société RUYAN a acheté les droits d’exploitation auprès de Mr Lik Hon. RUYAN est un groupe industriel Chinois spécialisé dans les produits de médecine traditionnelle. RUYAN lutte contre l’utilisation non autorisée de son  brevet depuis plusieurs années.

 

Les avantages déclarés de la cigarette électronique.

Les partisans de la cigarette électronique ou e-cigarette lui attribuent les qualités suivantes :

  • Elle permet d’administrer de la nicotine sans les autres substances toxiques produits par la fumée.
  • Elle reproduit les gestes du fumeur pour satisfaire la dépendance comportementale
  • Elle participe à la  baisse des maladies liées à l’utilisation de la cigarette car l’absence de tabac et de combustion réduit significativement les risques liés à la vraie cigarette.
  • La fumée de l’e-cigarette n’irrite pas les yeux
  • Les doigts et les dents ne sont pas jaunis
  • Suppression des objets liés au tabagisme traditionnel : cendriers, briquets, mégots fétides.
  • Elle existe avec ou sans nicotine et avec des goûts divers : menthol, fraise, cerise, etc
  • Plus de risques d’incendie
  • Pas d’odeur de tabac imprégnant l’environnement des fumeurs
  • Les utilisateurs peuvent l’utiliser dans les lieux publics

Les critiques de la cigarette électronique.

  • Elle réduit  les efforts de dé normalisation de la cigarette.
  • L’absence de normes de fabrication a pour conséquence une variation du taux de nicotine d’une marque à l’autre et même au sein d’une même marque.
  • Le taux exact de nicotine ne figure pas sur la majorité des produits. Lorsque ce taux est indiqué il ne précise pas s’il s’agit de mg par cartouche ou de mg par millilitre.
  • Les données sont insuffisantes pour établir les effets de la cigarette électronique sur la santé de l’utilisateur à court ou à long terme.
  • La FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux ) révèle la présence de plusieurs substances nocives dans la moitié des cartouches testées, dont des quantités décelables de nitrosamines, reconnues comme cancérogènes chez l’homme.
  • L’utilisation conjointe de substituts nicotinique et de cigarette électroniques peut entraîner un surdosage de nicotine.
  • Les vapoteurs peuvent se procurer des cartouches de recharge d’une contenance supérieure à 1000 mg de nicotine, alors que la dose mortelle chez l’adulte est comprise entre 30 et 60 mg et elle est de 10 mg chez les enfants .

Les opinions officielles sur la cigarette électronique.

Une étude de chercheurs du  Boston University of Public Health conclut :

« Bien que la recherche actuelle ne justifie pas une conclusion que les cigarettes électroniques sont sûrs en termes absolus et d’autres études cliniques sont nécessaires pour évaluer globalement la sécurité des cigarettes électroniques, une prépondérance de la preuve disponible montre qu’ils soient beaucoup plus sûrs que les cigarettes de tabac et comparables la toxicité des produits classiques de remplacement de la nicotine ».

L’ organisation mondiale de la santé OMS indique dans le Rapport du Secrétariat de la Convention : Inhalateurs électroniques de nicotine, dont les cigarettes électroniques :

« De récentes études et publications indiquent qu’il faut faire davantage de recherches sur les inhalateurs électroniques de nicotine, en particulier pour ce qui est de leur innocuité et des allégations commerciales présentées par les fabricants (par exemple : « remplace le tabac à fumer » ou « aide à arrêter de fumer »). Il est régulièrement constaté que ces dispositifs ont une popularité croissante et qu’un examen minutieux de ces produits est nécessaire. »

Notez que plusieurs pays ont interdits l’utilisation et/ou la publicité de la cigarette électronique : l’Arabie Saoudite, l’Argentine, l’Australie, la Belgique, le Brésil, la Colombie, Hong-Kong, Israël, le Mexique, le Panama, le Qatar, Singapour, la Thaïlande.

Utiliser la cigarette électronique pour arrêter de fumer nécessite de choisir une bonne qualité du produit et pour cela les forums d’utilisateurs peuvent vous aider.

Mais pour arrêter de fumer je vous propose cette méthode efficace, sans souffrance, sans manque, sans dangers : méthode subliminale pour arrêter de fumer.

 

Termes de recherche :

  • schema cigarette electronique
  • cigarette electronique schéma
  • cigarette éléctronique schématisée
  • cigarette schéma
  • e-cigarette remplace cigarette traditionnelle ?
  • e-cigarette schema

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.