le tabagisme au feminin

Pourquoi les femmes devraient arreter de fumer ?

Les hommes et les femmes ne sont pas égaux devant le tabac et de nombreux effets néfastes ne concernent que les dames. C’est d’autant plus grave, que les femmes, encouragées par la publicité des fabricants de tabac qui leurs promettent la minceur, l’émancipation ou encore l’égalité avec les hommes, fument de plus en plus et de plus en plus tôt.

Les jeunes femmes de 16 à 25 ans (38%) et de 26 à 35 ans (36,3%) sont celles qui fument le plus. Les cancers du poumon explosent chez les femmes (+ 4,4% par an) par rapport aux hommes (+0,6% par an). De même que le nombre de décès féminin augmente alors qu’il a tendance à baisser dans la population masculine.

C’est donc chez les messieurs que l’envie et la volonté d’arrêter de fumer est la plus forte…Les industriels du tabac ont imaginé tout un arsenal de cigarettes light, mild ou bien encore légères qui ciblent une clientèle plutôt féminine en leur faisant croire qu’elles sont moins nocives.

En fait, c’est l’inverse qui se produit car en “tirant” davantage sur sa cigarette, le fumeur avale 40% de fumée en plus et absorbe 3 fois plus de goudron et de nicotine. Le savoir est une bonne raison de vouloir s’arrêter de fumer.Quelles sont les conséquences et les risques du tabagisme au féminin ?

 

Effets nocifs sur les hormones :

  1. Trouble du cycle menstruel et règles douloureuses
  2. Ménopause plus précoce (2 ans en général), et les troubles qui y sont liés (bouffée de chaleur, mémoire…)
  3. Plus importants  risques de caillots car le sang est plus épais
  4. Difficulté à avoir des enfants (40% de moins qu’une femme qui ne fume pas)  etc…

Effets sur la peau :

  • vieillissement prématuré
  • teint terne
  • apparitions précoces de rides et ridules  etc…
  • Risques avec une contraception orale  accidents cardiaques  accidents cérébraux  thromboses

 

 Risques tabac et grossesse

  • Poids réduits du nouveau-né à la naissance (-200g)
  • Accouchement prématuré multiplié par 2
  • Fausse couche augmentée de 25%
  • Taux de mort subite du nourrisson multiplié par 3  etc…

La grossesse est un tournant, une grande source de motivation, aussi bien pour les dames que les messieurs pour s’arrêter de fumer.

La plus grande crainte des femmes est la peur de grossir. Cette hantise est bien souvent entretenue par la publicité et par les messages que véhiculent les industriels du tabac :”fumez, vous serez mince…”.

Il est vrai que la nicotine a un effet coupe-faim et que c’est pour cette raison qu’une fumeuse pèse en général 4kg de moins qu’une non-fumeuse. Mais la prise de poids suite à l’arrêt du tabac reste généralement très modéré (4kg en moyenne) voire nulle pour 30% des personnes.

Arrêter de fumer ne fait donc pas forcément grossir.

Il existe de nombreuses méthodes pour s’arrêter de fumer et notamment une méthode révolutionnaire pour arrêter de fumer avec ses oreilles sans prise de poids, sans manque et sans être nerveux.

Pour en savoir plus, CLIQUEZ ICI.

Source de l’article : lastationdesaffaires.com

Termes de recherche :

  • arret tabac dereglement hormonal
  • arrêt tabac et derèglement hormonal
  • arret du tabac et dereglement hormonal
  • arret tabac cycle feminin
  • arrêt tabac de règlement hormonal
  • hormones arrete de fumer morphologie
  • nicotine et cycle menstruel
  • tabac et hormones féminin
  • tabagisme vs sang épais