Le tabac et le cancer du poumon.

Le tabac et le cancer du poumon

Le tabac et le cancer du poumon

Malgré les avertissements indiqués sur les paquets de cigarettes, de nombreux fumeurs ignorent ces conseils.
Cependant, tabac et cancer du poumon entrent en corrélation, car celui-ci est responsable de neuf cancers pulmonaires sur dix survenus chez des fumeurs ou d’anciens fumeurs.

Le facteur de risque prépondérant.

Des études médicales précises ont démontré que tabac et cancer du poumon sont étroitement liés, car la moitié des malades ayant contracté cette maladie fumaient régulièrement. Le risque est largement plus élevé chez les fumeurs.

Il est d’autant plus grand que le début de cette addiction est apparu tôt dans la vie de la personne. En effet, tabac et cancer du poumon se retrouvent souvent chez les personnes ayant commencé à fumer vers l’adolescence, ils représentent un groupe cible particulièrement touché.

De même, les gros fumeurs multiplient les détériorations de leurs capacités pulmonaires, car la fréquence de la consommation accélère le processus. Les cas de cancers sont très nombreux dans cette catégorie de la population.

En effet, le taux de cancer du poumon devient vingt-cinq fois plus important chez ce groupe, cela prouve bien le lien de cause à effet entre le tabac et cancer du poumon.

Les bienfaits de l’arrêt.

Le fait de prendre la décision d’arrêter de fumer peut donc mettre un terme à ce processus. La relation, tabac et cancer du poumon s’en trouve modifiée avec des bénéfices à court terme, moyen terme ou long terme.

En effet, dès les premiers jours, la personne retrouve son souffle, car elle a évacué le monoxyde de carbone présent dans son corps.

Au bout d’un an, le nombre de débuts de cancers est diminué sensiblement et l’ancien fumeur a recouvré un dixième de ses capacités pulmonaires.

Après dix ans, le nombre de maladies cardio-vasculaires a largement baissé de même que le nombre des cancers de la gorge, de l’œsophage ou des voies respiratoires en général.

Au bout de quinze années sans avoir consommé de tabac, on estime que les capacités pulmonaires sont redevenues les mêmes que celles d’un non-fumeur. Les risques de cancer deviennent équivalents.

Articles à lire dans la même thématique :

Le tabac sans additif.

Arrêt de fumer : quels sont les effets secondaires ?

19 Astuces d’ex-fumeurs pour vous débarrasser de la cigarette.

Les plantes pour arrêter de fumer.

Huit périodes favorables pour arreter de fumer.

Le tabagisme et l’ennui.

17 mythes sur la cigarette.

Forum arreter de fumer, une aide d’anciens fumeurs

Les avantages d’arreter de fumer

Arrêt du tabac et homéopathie.

L’asthme et le tabagisme.

Comment évaluer votre dépendance à la cigarette ? Le test de Fagerström.

Comment arrêter de fumer sans souffrir du manque

Arrêt de la cigarette et prise de poids.

Onze motivations pour arrêter de fumer.

Le tabac et le cancer du poumon.

Cigarette électronique danger

Motivation d’arrêter de fumer

La cigarette électrique

Livre arreter fumer

Les substituts à la nicotine.

Les astuces pour arrêter de fumer

Centre anti tabac, aide à l’arret du tabac

Conseil arreter fumer

Termes de recherche :

  • le tabac
  • benefices poumons arret tabac
  • cancer du poumon et continuer a fumer
  • cancer poumon etARRET TABAC
  • comment arreter le tabac a chicer
  • facteurs affectant les capacités pulmonaires tabac
  • méfaits du tabac poumons

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.