Hypnose tabac

Hypnose et tabac, voilà un couple qui semble fonctionner avec succès. Pour tout savoir sur l’hypnose et le tabac, voici quelques informations utiles.

L’hypnose et le tabac sont aujourd’hui fréquemment associés dans le cadre d’un sevrage. Mais attention : la pratique de l’hypnose doit se faire auprès d’un professionnel honnête et qualifié.

Ainsi, mieux vaut se méfier des promesses d’arrêt du tabac sous hypnose en une seule séance. Si hypnose et tabac enregistrent régulièrement des résultats positifs, il ne s’agit tout de même pas d’un traitement miracle.

Utiliser l’Hypnose tabac

En effet, l’hypnose et le tabac ne seront bénéfiquement associés que si le patient dispose d’une grosse motivation, consciente, pour arrêter de fumer.

La dépendance au tabac est un phénomène complexe, qui s’est généralement installé pendant plusieurs années chez le patient – plus de vingt ans pour certains – et le temps est un facteur important du traitement.

En une séance, certains fumeurs réussiront ainsi à diminuer significativement leur consommation de tabac – parfois en la divisant carrément par deux.

Plusieurs séances plus tard (le nombre dépend de la dépendance du fumeur, de sa réceptivité à l’hypnose et bien sûr, du talent du professionnel qui le suit), hypnose et tabac pourront aboutir à un arrêt progressif de la cigarette.

Bien entendu, chacun a déjà eu l’occasion d’entendre des anecdotes spectaculaires sur l’hypnose et le tabac. Il est vrai que parfois, certains patients réussissent effectivement à arrêter complètement de fumer en une seule séance et ce, de manière définitive.

Les professionnels de l’hypnose et du tabac expliquent ces cas par un terrain positif et propice à l’arrêt du tabac antérieur à la consultation, qui a simplement permis d’« activer » le processus.

Quatrième politique MPOWER :

Offrir une aide à ceux qui veulent arrêter de fumer.Les mises en garde illustrées sur les paquets de tabac ont un effet dissuasif.

Pourtant, seuls quinze pays, représentant 6% de la population mondiale, exigent que des mises en garde illustrées recouvrent au moins 30% de l’emballage de ces produits.

Plus de 40% de la population mondiale vit dans des pays où l’utilisation d’expressions trompeuses et fallacieuses, telles que «légères» ou «à faible teneur en goudrons» –qui, en réalité, ne signifient pas que le risque pour la santé est plus faible– n’est pas interdite.

Source : Organisation Mondiale de la Santé

Mise en garde illustrée contre le tabac

Mise en garde illustrée contre le tabac

 

 

 

Termes de recherche :

  • le tabagisme
  • hypnose et arret du tabac
  • arrêter tabac hypnose
  • comment savoir si on est sous hypnose
  • image contre le tabac
  • image contre le tabagisme
  • mot contre le tabac
  • réceptivité hypnose tabac