Les méfaits du tabagisme sur la circulation sanguine

circulation sanguine et tabagisme : globules rouges vue au microscope.

circulation sanguine et tabagisme : globules rouges vue au microscope.

Existe-t-il une relation entre circulation sanguine et tabagisme ? Quels peuvent être les effets du tabac sur le sang ?

Circulation sanguine et tabagisme : il peut en résulter des maladies cardiovasculaires !

Les produits toxiques tels que le goudron se dépose sur les poumons, bouche les bronches et diminue la capacité pulmonaire du fumeur (consultez cette vidéo : le choc). Le sang du fumeur se trouve moins bien oxygéné.

Cela entraîne la multiplication des globules rouges et le sang du fumeur devient moins fluide. Les tissus du corps sont d’autant moins bien irrigués que le monoxyde de carbone tend à se fixer dans le sang.

De ce fait, le sang connaît une circulation moins fluide et la formation de caillot est favorisée.

L’augmentation du nombre de globules blancs au-delà de 10 à 12 000 par mm3 prouve l’inhalation de la fumée de cigarette. Ce taux permet de mesurer le degré de l’intoxication tabagique ainsi que sa gravité.

Les fumeurs ont une moindre résistance aux virus, infections et bactéries à cause d’un taux d’immunoglobulines déficient. agents anti-infectieux

Par ailleurs, les études ont bel et bien démontré qu’une mauvaise circulation sanguine est source de maladies cardiovasculaires, de thrombose veineuse, d’impuissance, de troubles cérébraux, d’artérite des membres inférieurs, d’hypertension artérielle et d’infarctus du myocarde.

La circulation sanguine et le tabagisme : même l’esthétique en subit des conséquences !

Les conséquences du tabac sur le sang sont considérables et, pour la plupart des fumeurs, le physique en prend un sérieux coup, à cause de la mauvaise circulation du sang.

La formation précoce des cernes sous les yeux et le teint terne des fumeurs s’explique par le manque d’oxygénation de leur sang. Le tabac a donc pour particularité de donner un coup de vieux à ses consommateurs.

Comme le sang circule moins bien chez les fumeurs, la température de leur peau est plus basse que la normale.

La circulation sanguine et le tabagisme : deux ennemis.

Vous le savez désormais, les effets du tabac, sur la circulation sanguine, sont prouvés et peuvent même être mortels. Le tabagisme gêne la circulation du sang, ce qui crée diverses anomalies aussi bien à l’intérieur du corps que sur la beauté physique.

Comme l’état de santé en général repose sur la fluidité du sang, le tabac représente donc un danger imminent. Plus de cigarettes fumées entraînent plus d’intoxication du sang et des risques certains et mortels à long terme.
Une bonne circulation sanguine ne rime pas avec le tabagisme.

Le sang est un facteur et un symbole de vie de l’organisme.
Imaginez-vous donc comme un non-fumeur, libéré des effets néfastes du tabac avec un sang purifié, circulant dans la moindre de vos artères et irriguant sainement tous vos différents muscles et organes…

.

Termes de recherche :

  • tabac et circulation sanguine
  • tabac circulation sanguine
  • cigarette et circulation sanguine
  • cigarette circulation sanguine
  • tabac et mauvaise circulation sanguine
  • circulation sanguine et tabac
  • arret tabac et circulation sanguine
  • arret du tabac et circulation sanguine
  • arret tabac circulation sanguine
  • mauvaise circulation du sang jambes APRES ARRET TABAC
  • fumer circulation sanguine
  • tabagisme et circulation sanguine
  • arrêt de la circulation du sang
  • arret du tabac et plaquette sanguine
  • circulation sanguine tabac
  • cigarette et circulation du sang
  • la circulation du sang
  • effet tabac circulation sanguine
  • effet de la cigarette sur la circulation sanguine
  • la circulation sanguine quand on fume

(1 commentaire)

  1. Le tabac est un ennemi qu’il faut éviter à tout prix si l’on n’est pas encore pris au piège. Si la dépendance s’est déjà installée, il est important d’en sortir le plus vite possible. En effet, compte tenu des propos de l’article, je pense qu’il est très dangereux de continuer à fumer. En plus, les fumeurs ne se mettent pas seulement en danger, ils intentent également à la vie d’autrui. L’inhalation des fumées qu’ils sortent par les non-fumeurs a le même effet, que le fait de fumer directement. Certains disent mêmes que c’est pire. Un ami à moi disait tout le temps: mieux vaut être alcoolique que fumeur. Mais moi je pense qu’il ne faut être ni l’un ni l’autre. Cependant, il faut reconnaître que c’est difficile de se détacher d’une dépendance. Donc, il faut beaucoup de courage et de soutien pour réussir.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.