L’asthme et le tabagisme.

Asthmatique se ventilant les bronches

Asthmatique se ventilant les bronches : asthme et tabagisme

L’étroite relation entre asthme et tabagisme.

Le tabagisme surexcite les symptômes dont souffrent les personnes asthmatiques. L’inflammation allergique des bronches caractérise les sujets asthmatiques. Elle provoque la production de mucus, et conduit à la toux et au flegme.
De même, l’exposition d’une personne à la fumée secondaire le prédispose à développer une forme d’asthme, ou d’infection respiratoire régulière. Chez les grands fumeurs de cigarettes, l’inhalation chronique de la fumée du tabac stimule les glandes muqueuses des bronches, ce qui déclenche une production excessive de mucus.

Les bronches sont une cible à la fois de l’asthme et de la fumée de cigarette.

Dans l’asthme, le spasme des muscles qui entourent les bronches gonfle les tubes bronchiques, ce qui rend la respiration difficile.
Asthme et tabagisme combinés développent chez certains fumeurs de cigarettes un rétrécissement irréversible de leurs bronches dû à leur inflammation, ce qui provoque des problèmes respiratoires permanents.

De plus, cette combinaison néfaste entre asthme et tabagisme actif attise des épisodes de difficultés respiratoires d’autant plus aggravées, puisqu’elles sont accompagnées d’emphysème ou de bronchite chronique.

D’autre part, un fait intéressant prouvant le lien étroit entre asthme et tabagisme est à noter : la plupart des adultes qui souffrent de l’apparition de l’asthme après l’âge de 50 ans ont des antécédents de tabagisme.

Le lien entre le tabagisme passif et asthme.

Respirer la fumée de cigarette de manière passive peut provoquer une toux et une respiration sifflante, ainsi qu’une aggravation temporaire de la respiration.
L’asthme signifie que les tubes bronchiques dans vos poumons sont très sensibles aux agents irritants de l’air que vous respirez, y compris la fumée secondaire.
Par ailleurs, la relation entre asthme et tabagisme passif est plus complexe qu’une irritation temporaire des voies respiratoires sensibles. Une exposition à la fumée secondaire dans un environnement intérieur peut contribuer à développer de l’asthme chez l’enfant en premier lieu.

En effet, les enfants de parents qui fument des cigarettes sont plus susceptibles de développer de l’asthme que ceux dont les parents ne fument pas. Le tabagisme parental accentue les crises d’asthme chez les enfants asthmatiques.

Articles à lire dans la même thématique :

Le tabac sans additif.

Arrêt de fumer : quels sont les effets secondaires ?

19 Astuces d’ex-fumeurs pour vous débarrasser de la cigarette.

Les plantes pour arrêter de fumer.

Huit périodes favorables pour arreter de fumer.

Le tabagisme et l’ennui.

17 mythes sur la cigarette.

Forum arreter de fumer, une aide d’anciens fumeurs

Les avantages d’arreter de fumer

Arrêt du tabac et homéopathie.

L’asthme et le tabagisme.

Comment évaluer votre dépendance à la cigarette ? Le test de Fagerström.

Comment arrêter de fumer sans souffrir du manque

Arrêt de la cigarette et prise de poids.

Onze motivations pour arrêter de fumer.

Le tabac et le cancer du poumon.

Cigarette électronique danger

Motivation d’arrêter de fumer

La cigarette électrique

Livre arreter fumer

Les substituts à la nicotine.

Les astuces pour arrêter de fumer

Centre anti tabac, aide à l’arret du tabac

Conseil arreter fumer

Termes de recherche :

  • asmatique
  • une relation entre tabagisme passif et asthme
  • une relation entre le tabagisme passif et asthme
  • toux et tabagisme
  • relation entre tabagisme passif et lasthme des enfants
  • image sur le tabac et l\asthme
  • fumer rend asmatque ??
  • fumer peut il rendre asthmatique
  • asthme et tabac apres 50 ans
  • vaporizer pour arreter de fumer chez les asthmatique

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.